Richard McBride est né en Colombie-Britannique en 1870. Ses parents étaient irlandais. Richard McBride connaissait bien sa province. Il était un avocat. Il pratiquait ce métier jusqu’en 1898. Il est ensuite devenu politicien. Il a été élu député* provincial.

À l’Assemblée*, les idées de McBride impressionnaient les autres députés lors des débats. Pour faire de l’argent rapidement, il a investi dans les mines. Il connaissait bien l’industrie minière. Donc, il est devenu le ministre des mines en 1900. En 1903, il a été élu premier ministre de la Colombie-Britannique.

Au niveau économique et social, il défendait les intérêts de sa province auprès du gouvernement fédéral. Il défendait aussi la cause des travailleurs, mais seulement les travailleurs de «race blanche*». Il s’opposait fortement à l’immigration asiatique. Selon lui, ces immigrants volaient les emplois. Il était plus compréhensif envers les Autochtones dont il parlait même la langue. Toutefois, les terres non utilisées dans les réserves étaient un sujet de conflit. McBride voulait avoir ces terres pour le développement industriel de la province.

McBride aimait rappeler l’importance du chemin de fer pour aider le peuplement de la région. Les chemins de fer étaient sa passion. Les gens de son époque disaient qu’il connaissait très bien la province et ses besoins. Il a travaillé à son développement et il a exploité ses richesses.

* député : personne élue qui représente la population au gouvernement
* assemblée : regroupement de représentants élus par le peuple
* race blanche : personne avec des origines européennes et une peau de couleur claire 

Auteur : Service national du Récit de l’univers social

Anglais (If available)