Grâce à une population nombreuse et une bonne économie, les Treize colonies avaient la possibilité d’avoir une puissance militaire plus grande que celle de la Nouvelle-France. Chaque colonie pouvait avoir plus de miliciens que les 10 000 hommes réunis de la Nouvelle-France.

Toutefois, les Treize colonies ont longtemps été vulnérables face aux Français. Les divisions entre les colonies et le manque d’aide de l’Angleterre étaient deux explications. De plus, la Nouvelle-France pouvait mieux se défendre parce qu’elle connaissait bien les combats en forêt et elle s’était alliée avec les Autochtones.

En 1744, les colonies ont augmenté leur puissance militaire. Le gouverneur du Massachusetts a envoyé une expédition de navires contre la forteresse française de Louisbourg située sur l’île Royale (île du Cap-Breton). 4 000 miliciens, quinze navires du Massachusetts et onze navires anglais ont attaqué la forteresse. Après sept semaines, les Anglais ont gagné la bataille. La plus grande forteresse française en Amérique appartenait alors aux miliciens coloniaux!

* puissance militaire : capacité des forces de l’armée d’un pays (ex: soldats, miliciens…)
* colonie : territoire possédé par un autre pays. Par exemple, la Nouvelle-France est la colonie de la France. (recitus)
* miliciens : habitant d’un pays qui est appelé à se battre en cas de guerre. Les miliciens ne s’entraînent pas souvent, donc sont moins habitués à se battre que les soldats qui passent plusieurs années dans l’armée.(récitus)
* vulnérable : sans défense
* gouverneur : personne qui détient le pouvoir de diriger le gouvernement. (récitus)

Auteur : Léon Robichaud | Version originale en français

See also – Traces of the past:

enEnglish