En 1745, un système de poste permettait aux colons du Massachusetts de communiquer avec ceux de la Virginie. Ce système était sous le contrôle royal depuis 1711. Il permettait d’envoyer une lettre de Boston à Philadelphie en six jours. Les courriers à cheval se relayaient d’une ville à l’autre. En Nouvelle-France, le gouvernement possédait un système de courrier entre Québec et Montréal, mais il n’y avait pas de système postal pour les colons.

Dans les Treize colonies, il y avait un meilleur système d’éducation qu’en Nouvelle-France. La population était plus nombreuse et plus de personnes étaient instruites. Le système postal leur permettait de communiquer entre eux et de discuter de questions commerciales et politiques. Avec la création d’un système postal intercolonial, les dirigeants des différentes colonies développaient graduellement des intérêts communs.

* relayer : alterner, s’échanger
* intercolonial : entre les colonies

Auteur : Léon Robichaud | Version originale en français

enEnglish