Les colonies du nord et du centre connaissaient un développement rapide des industries. Grâce à l’augmentation de la population et du commerce très développé, les industries avaient de la difficulté à répondre à la demande.

Certaines industries étaient reliées à l’exploitation d’une ressource naturelle. En Nouvelle-Angleterre, la pêche et la chasse à la baleine permettaient le développement de la construction des navires. Les pêcheurs avaient besoin d’un navire pour pêcher. Aussi, la construction de navires développait l’industrie du bois et de la fabrication de cordages et de goudron.

La production de fer était très importante dans les colonies, surtout au Massachusetts et en Pennsylvanie. Les colonies avaient alors autant de haut-fourneaux et de forges que l’Angleterre.

Un peu partout, on fabriquait de l’alcool dans des brasseries et des distilleries. Dans les brasseries, on fabriquait de la bière avec des plantes qui poussaient sur leur territoire, comme le houblon et l’orge. Dans les distilleries, on fabriquait du whisky à partir du blé ou produisaient du rhum à partir de mélasse importée des Antilles.

Les moulins étaient encore plus nombreux que les brasseries et les distilleries. Ces moulins servaient à transformer les produits locaux. Le bois était fabriqué en planches et le blé, en farine. Les moulins étaient répartis à travers la campagne et ils étaient au coeur des villages qui se développaient dans les colonies.

* ressource naturelle : produit qu’on peut trouver dans la nature sans avoir à le transformer comme le poisson, le bois, la fourrure. (recitus)
* goudron : substance huileux
* haut-fourneau : appareil qui permet de faire fondre le fer
* importé : qui provient d’un autre pays

Auteur : Léon Robichaud | Version originale en français

See also – Traces of the past:

enEnglish