Les colons des Treize colonies ne venaient pas seulement de l’Angleterre. On pouvait rencontrer des gens originaires d’Allemagne, des Pays-Bas, de Suède, d’Irlande, d’Écosse et de la côte ouest de l’Afrique. Les Hollandais de New York et les Allemands de Pennsylvanie conservaient leur langue pendant quelques générations, mais la plupart finissaient par adopter l’anglais.

Quant aux esclaves noirs, ils apprenaient l’anglais dans le nord, mais les grands propriétaires du sud voulaient limiter leur éducation. Ces esclaves n’apprenaient donc pas complètement la langue anglaise. Ils apprenaient seulement quelques mots nécessaires pour communiquer avec leurs maîtres.
Les colons anglais formaient toujours la majorité et dominaient la société, l’économie et la politique. La langue anglaise était devenue la langue commune de la population.

* génération : intervalle de temps qui sépare deux groupes de personnes qui ont à peu près le même âge (environ 30 ans) (recitus)

 Auteur : Léon Robichaud | Version originale en français

See also – Traces of the past:

enEnglish