Le troc*

Le commerce des fourrures a amené les Amérindiens à pratiquer le troc avec les Français, c’est-à-dire échanger leurs fourrures contre des produits européens. C’était une manière d’avoir des produits que les Amérindiens ne pouvaient pas fabriquer. Les Amérindiens utilisaient alors certains produits européens faits de matériaux plus solides, plus résistants que ceux qu’ils pouvaient fabriquer eux-mêmes. 

De l’habillement à l’alimentation

Les produits échangés étaient variés. Les tissus européens représentaient plus de la moitié des produits échangés. Ils étaient très populaires, car ils étaient plus pratiques que le cuir. Par exemple, la laine permettait de garder au chaud même lorsqu’elle était mouillée. Ce n’était pas le cas avec le cuir.

Les objets de métal étaient aussi très populaires. Les Amérindiens se procuraient, par exemple, des haches, des couteaux et des chaudrons de cuivre. Ceux-ci aidaient à la préparation des repas. Leur alimentation a aussi changé avec des nouveautés comme les biscuits, les galettes, les raisins, les pruneaux, le sucre, la farine et les épices. 

Le mousquet était un nouvel outil pour la chasse. Il permettait d’atteindre un cible de plus loin et de tuer en général d’un seul coup. Au contraire, avec un arc, il était nécessaire de tirer de beaucoup plus proche et parfois de courir après les animaux blessés. Les mousquets étaient aussi utilisés entre certaines tribus pour faire la guerre et pour garder le commerce des fourrures avec les Européens.

Des inconvénients

Les Amérindiens ont aussi découvert l’alcool, un nouveau produit qu’ils adoraient. L’alcool était le produit le moins cher lors du troc*. Les Amérindiens en échangeaient souvent contre des fourrures et en buvaient beaucoup trop. Les Européens offraient souvent de l’alcool comme cadeau pour avoir de bonnes relations avec les Amérindiens. L’abus d’alcool était dangereux pour la vie des communautés amérindiennes. 

* troc : échange direct d’un bien contre un autre.
* cuir : peau sans poil des animaux.
* mousquet : grand fusil.
* abus : fait de trop boire.

Auteur:  Service national du Récit de l’univers social

enEnglish