En 1745, les Iroquois des Cinq Nations et les Hurons-Pétuns des Grands Lacs pratiquaient toujours la même religion qu’en 1500. C’était la religion animiste. Les Amérindiens croyaient que les éléments qui les entouraient étaient habités par des forces surnaturelles. 

Par contre, les Amérindiens qui habitaient les villages de la vallée de Saint-Laurent se sont tous convertis à la religion catholique. Ils priaient, assistaient à la messe et pratiquaient des rites* catholiques. Dans leurs nations, les Amérindiens convertis n’étaient pas toujours bien traités par les autres Amérindiens. C’est pourquoi certains ont quitté leur territoire et se sont installés proche des villes françaises.

La religion catholique pratiquée par les Amérindiens n’était pas exactement comme celle pratiquée par les Français. Les Amérindiens gardaient certaines de leurs croyances et de certains rites*. Certains objets sont très demandés par les Amérindiens. Ils appréciaient les chapelets*, qui remplaçaient les amulettes. Une amulette était un porte-bonheur avec de grands pouvoirs. Cependant, plusieurs rites* amérindiens ont perdu de l’importance et ont disparu comme enterrer les morts avec leurs objets personnels. 

* rite : pratique religieuse. Par exemple, une fête, un chant.
*chapelet : collier de prière.

Auteur:  Service national du Récit de l’univers social

Voir aussi :  Trace du passé

enEnglish