Le voyage entre la France et le Canada prenait entre 6 et 8 semaines. Si le courant allait du bon sens, il fallait entre 4 et 5 semaines pour aller du Canada jusqu’à la France. Pendant l’hiver, il n’y a avait pas de communication entre la France et sa colonie. Si seulement il y avait eu les courriels. 

Pour communiquer avec entre les deux endroits, c’était souvent long. Par exemple, lorsque le gouverneur voulait communiquer avec le roi de France, il devait envoyer sa lettre par bateau. La lettre devait partir en novembre avec le dernier bateau avant l’hiver. 

Entre novembre et avril, le fleuve était gelé. Aucun bateau ne pouvait venir en Nouvelle-France. Le gouverneur* ne recevait donc pas de réponse pendant 6 mois ! 

Au printemps, en avril ou en mai, lorsque le premier bateau arrivait de France, le gouverneur recevait enfin sa réponse. 

La communication en Nouvelle-France n’était pas facile ! 

* gouverneur : le plus important représentant du roi dans la colonie.

Author: Léon Robichaud

Voir aussi:  Traces du passé :

Anglais (If available)