Les seigneurs étaient des nobles, des marchands ou des congrégations religieuses. Ils recevaient une seigneurie (grande terre) du gouverneur et de l’intendant. Le seigneur séparait la terre en parties (appelées des censives) à ses censitaires (colons qui habitaient sur la seigneurie). Le seigneur avait des responsabilités :

  • Il devait jurer fidélité au roi, c’est-à-dire qu’il jurait de toujours écouter les consignes du roi. Le roi pouvait reprendre la seigneurie si le seigneur ne respectait pas sa parole. 
  • Il devait tenir feu et lieu, c’est-à-dire qu’il devait construire un manoir et l’habiter.
  • Le seigneur devait construire un moulin dès qu’il y avait assez de censitaires sur sa terre. Le moulin était nécessaire pour que les habitants transforment leur blé en farine pour fabriquer du pain. 
  • Le seigneur devait prévoir une terre pour construire une église.

Le seigneur avait plusieurs droits. S’il y avait assez de censitaires, ces droits permettaient au seigneur de faire de l’argent. 

  • Le seigneur recevait un loyer (appelé cens) pour chaque censive (terre) qu’il donnait à ses censitaires. Si un censitaire ne payait pas son loyer, après quelques années, le seigneur pouvait reprendre la terre.
  • Lorsque le censitaire faisait moudre son blé (transformer le blé en farine), il devait donner un peu de la farine au seigneur. 
  • La corvée : chaque année, le seigneur faisait travailler gratuitement les censitaires sur sa terre pendant trois ou quatre jours. 
  • Le seigneur s’asseyait sur le premier banc à l’église. 
  • Les censitaires devaient marquer leur respect pour le seigneur par la plantation du Mai. La plantation du Mai était une fête qui se passait le 1er mai. Les censitaires plantaient un arbre sur le domaine du seigneur puis il y avait une fête avec plein de nourriture. 

Les droits du seigneur étaient des devoirs pour le censitaire. Heureusement, le censitaire avait aussi quelques droits. 

  • Le censitaire pouvait donner sa terre à ses enfants ou la vendre.
  • Si le censitaire payait son loyer, le seigneur ne pouvait pas lui enlever sa terre.
  • En Nouvelle-France, les censitaires pouvaient avoir leur propre four pour cuire leur pain.
  • En Nouvelle-France, les censitaires pouvaient chasser et pêcher pour nourrir leur famille. 

* noble : personne riche et importante de la société. 
* congrégation : groupe de religieux qui respectent les mêmes règles. 
* gouverneur : plus important représentant du roi en Nouvelle-France
* intendant : représentant du roi en Nouvelle-France.
* censitaire : paysan qui habite dans une seigneurie.

Auteur: Léon Robichaud 

Voir aussi – Traces du passé:

English