Les Algonquiens se déplaçaient beaucoup puisqu’ils étaient nomades. Ils se déplaçaient généralement sur les lacs et les rivières lorsqu’ils n’étaient pas gelés. Le transport en canot était une façon rapide et efficace. Au printemps, ils allaient rejoindre le campement d’été pour cueillir de petits fruits. À l’automne, ils retournaient vers les territoires de chasse.

Des moyens de transport pour nomades
Les Algonquiens utilisaient des moyens de transport adaptés à leur mode de vie: le canot d’écorce et le toboggan. Ils leur permettaient de se déplacer facilement et rapidement. Ils étaient légers et faciles à réparer avec des matériaux accessibles. Le canot d’écorce était solide. Il pouvait transporter deux adultes, deux enfants et 150 kilos de matériel. Il était assez léger pour faire du portage lorsque c’était nécessaire. Le toboggan, qui est une sorte de traîneau, permettait aux Algonquiens de transporter facilement leurs bagages sur la neige l’hiver.

* portage : action de transporter le canot en marchant pour éviter un obstacle dans le cours d’eau ou pour rejoindre un autre cours d’eau.

Auteur: Alexandre Lanoix | Version originale en français


Important concepts and big ideas:

Adapt to the environment – S’adapter à l’environnement
Trade Network – réseau de échanges
Nomad – Nomad
Transportation routes – voies de transport

 

 

Anglais (If available)