Le troc était très important pour les Autochtones. Il leur permettait d’obtenir des produits qu’ils ne pouvaient pas fabriquer eux-mêmes. Les Algonquiens chassaient et pêchaient beaucoup. Donc, ils échangeaient des peaux, des fourrures et de la viande avec d’autres nations qui n’avaient pas ces produits. En échange, ils recevaient des Iroquoiens des produits agricoles comme du maïs, des courges, des fèves, des haricots et du tabac. Par exemple, la nation des Algonquins (qui faisait partie de la famille des Algonquiens) échangeait parfois du poisson séché contre du maïs cultivé par la nation des Hurons (qui faisait partie de la famille des Iroquoiens).

Les foires

Comme les Algonquiens voyageaient beaucoup, ils ne rencontraient pas souvent d’autres bandes. Donc, ils organisaient des foires. Ces foires leur permettaient de rencontrer des gens des autres nations et des autres bandes pendant quelques jours pour faire du troc. C’est un peu comme aller au marché.

* troc : action d’échanger un produit contre un autre produit
* nation : groupe de personnes qui partage la même culture et le même mode de vie
* bande : regroupement de plusieurs

Auteur : Alexandre Lanoix | Version originale en français


Important concepts and big ideas:

Adapt to the environment – S’adapter à l’environnement
Barter – Troc
Resources – Ressources
Subsistence – Subsistance
Trade Network – réseau de échanges

Anglais (If available)