La chasse et la pêche
Les Algonquiens habitaient près des forêts, des lacs et des rivières. Ils y trouvaient plusieurs ressources naturelles pour se nourrir sur leur territoire. Dans les forêts, ils chassaient du gros gibier* comme l’orignal, le caribou et l’ours noir. Ils chassaient aussi du plus petit gibier comme le lièvre, le castor, l’écureuil, le raton laveur et la perdrix. Dans les lacs et les rivières, les Algonquiens pêchaient des poissons comme la truite, le brochet, la carpe et le saumon. 

La cueillette
Il y avait plusieurs plantes qui poussaient dans les forêts. Ces plantes servaient à se nourrir et à faire des épices. Ils utilisaient aussi certaines plantes comme l’ail des bois et la quenouille pour faire des remèdes* et se soigner. Dans les forêts, les Algonquiens cueillaient aussi de petits fruits comme les bleuets, les fraises, les framboises et les mûres. 

Les types de forêt
La plus grande partie du territoire des Algonquiens était recouverte d’une forêt boréale où on trouvait des conifères (sapins, épinettes, etc.). D’autres Algonquiens habitaient plus au nord. Leur territoire était entouré d’une forêt subarctique, c’est-à-dire une forêt où l’on y trouve de petits conifères. Les Algonquiens utilisaient le bois et l’écorce des arbres pour construire leurs maisons, que l’on appelle des wigwams.

*gibier : animal que l’on chasse
*remède : quelque chose que l’on prend pour se soigner lorsque l’on est malade

Auteur : Alexandre Lanoix  | Version originale en français

Voir aussi : Vie quotidienne

 

Concepts importants

Territory – Territoire
Resources – Ressources
Rich in resources – Riche en ressources
Vegetation – Végétation
Boreal forest – La forêt boréale 

Connect the Facts Game
Important concepts & Big idea lists

Anglais (If available)